Une histoire de Princes

 

 

 

Le 8 octobre 2008, la Société pour le Développement du Patrimoine Historique et Culturel Français, EURL, 30 rue Saint Dominique, 75007 Paris, ayant pour gérant Monsieur D'ORLEANS Jean-Carl, et pour activité : "Soutenir (Recherche de mécènes, conférences, conseil) les actions (Acquisitions et restauration d'œuvres, grands travaux, communication et évènements) menées en faveur du patrimoine historique et culturel français", déposait en France les quatre marques ci-après :

 

[image]

(marque semi-figurative) - Dépôt n° 083603427

 

- Prince Jean de France (dénomination) - Dépôt n° 083603431

 

- Prince Jean (dénomination) - Dépôt n° 083603433

 

[image]

(marque semi-figurative) - Dépôt n° 083603424

 

Ces dépôts qui ont été enregistrés apparemment sans problème portent sur les produits ci-après :

 

Classe 16 : Produits de l'imprimerie ; articles pour reliures ; photographies ; clichés ; affiches ; albums ; cartes ; livres ; journaux ; prospectus ; brochures ; calendrier ; objets d'art gravés ou lithographiés ; tableaux (peintures) encadrés ou non ; aquarelles.

 

Classe 21 : Porcelaine ; faïence ; bouteilles ; objets d'art en porcelaine, en terre cuite ou en verre ; statues ou figurines (statuettes) en porcelaine, en terre cuite ou en verre ; ustensiles ou nécessaires de toilette ; verres (récipients) ; vaisselle.

 

Classe 25 : Vêtements, chaussures, chapellerie ; chemises ; vêtements en cuir ou en imitation du cuir ; ceintures (habillement) ; fourrures (vêtements) ; gants (habillement) ; foulards ; cravates ; bonneterie.

 

Etait aussi déposé le nom de domaine princejean.fr le 16 octobre 2008.

 

Sur le site internet www.princejean.fr, le prince Jean, duc de Vendôme explique : "Comment traduire cette passion de la France et des Français qui remplit l'être et l'anime ? Cette question, nombreux êtes-vous à la partager ! Elle m'habite aussi, très spécialement, depuis toujours. Oui, la France, nous la voulons plus grande, ouverte et belle. Envers et contre tout, nous la voyons aussi poursuivre toujours l'excellence et diffuser partout le meilleur d'elle-même et de sa production. Le but est simple : c'est la prospérité des siens et l'agrément d'un plus grand nombre. A ma mesure, je voudrais contribuer à ce mouvement, qui est ancien, mais prend chaque jour un tour nouveau. La marque Prince Jean, que je crée aujourd'hui, voudrait traduire diverses formes d'«excellence française». Puisse-t-elle aussi aider à en susciter et à favoriser l'expansion."

 

Sur ce site, il est possible de commander divers articles allant du textile à la vaisselle en passant par la cristallerie et les tableaux.

 

Mais voici que le 16 juillet 2010, Charles-Philippe d'Orléans, domicilié 102bis rue de Miromesnil, 75008 Paris, cousin de Jean d'Orléans, à son tour déposait la marque ci-après :

 

- Prince de France (dénomination) - Dépôt n° 103754155

 

et

 

le 17 juillet 2010, celle

[image]

(marque semi-figurative) - Dépôt n° 103754274

 

pour désigner des produits des classes 16, 18, 24, 25.

 

Or ces dépôts, postérieurs aux siens, ne manquent pas d'agacer son cousin Jean d'Orléans qui "se trouve être le dauphin du prétendant au trône reconnu comme tel par la plus grande partie des royalistes français. D'abord, le prince de France, c'est lui. Son cousin n'est que prince. Et surtout, il a, lui, déposé en 2008 les marques Prince Jean de France et Prince Jean qu'il exploite depuis pour vendre des polos, des pulls et de la vaisselle." (voir article du journal La Tribune du 27 août 2010).

 

Affaire à suivre ...